*

jeudi 3 mars 2011

Affaire du Quick-tueur, Suite !


« L’affaire du Quick d’Avignon vient de franchir un nouveau pallier judiciaire.
Hier soir, Catherine Champrenault, procureur de la République d’Avignon a indiqué la mise en examen de Phillippe Quérard.
Gérant de l’établissement lorsque Benjamin Orset, 14 ans, y a mangé le 21 janvier au soir. Un repas qui lui a été fatal : Benjamin est mort le lendemain vers 12h30 à son domicile d’Oppède.

Phillippe Quérard est poursuivi pour “homicide involontaire par violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de sécurité ou de prudence”. » http://www.ledauphine.com/vaucluse/2011/03/01/l-ancien-gerant-mis-en-examen-pour-homicide-involontaire


Et sur BFM :


Affaire Quick : l'ex-franchisé mis en examen
envoyé par BFMTV. - L'info internationale vidéo.

Mais qu’en dit le big boss de Quick ?

« Ce qu'on sait aujourd'hui, c'est que ce ne sont ni les produits, ni les matières premières du groupe qui sont en cause » a souligné pour sa part Jean-Edouard Charret, président du groupe, dans une vidéo publiée sur internet, ajoutant « ce n'est pas non plus la chaîne Quick dans son ensemble ni ses méthodes de production, ni son respect de la chaîne du froid. » Jacques-Edouard Charret a insisté : « Seule une défaillance au niveau local a pu provoquer cette situation dramatique. » http://www.ladepeche.fr/article/2011/02/20/1018262-Avignon-Quick-Benjamin-Orset-est-decede-d-une-toxi-infection-alimentaire.html
« ce n'est pas non plus la chaîne Quick dans son ensemble ni ses méthodes de production, ni son respect de la chaîne du froid » A cela, j’aimerais répondre : Mais qu’en sait-tu Jean-Edouard ? Est-tu là, à côté de chaque frigo à vérifier que les décongélations se fond dans les normes ? Je ne doute pas, que, comme McDo il y est une base de norme établie par la chaine que chaque resto’ se doit de suivre.

Mais il y a également un objectif qui vient contrer toute bonne morale au sujet de l’hygiène : Le profit, l’argent qui doit rentrer absolument, le pognon qu’il faut engendrer.

Et ça, c’est valable pour tous ces resto rapides, et j’ai pu le constater de mes yeux et de mes oreilles , des fois l’hygiène, c’est ultra secondaire, et l’on attend de voir la moisissure sur les produits pour les jeter :


Je ne doute pas Édouard, que tout comme Jean Pierre ( big boss McDo ), ça t’offusque.  Mais tes directeurs, managers, eux, s’en foutent parfois, préférant voir leurs caisses remplies plutôt que de laisser les employés se nettoyer régulièrement les mains. Après tout, leurs primes, leurs bonus dépendent de ces quelques secondes de boulot à profit grappillé sur le temps des employés. En trente secondes on peut encaisser la commande d’un client, alors pourquoi laisser l’employé se laver les mains ? Et puis y a aussi des primes quand on fait pas trop de pertes, donc les DLC ( date limite de consommation ) on s’en fout un peu, et on les change ( a mcdo, par exemple, c’est extrêmement courant avec les gâteaux, les salades comme le prouve cette vidéo ) et hop pas trop de perte = prime pour les managers ou directeur….

Et les clients ils en disent quoi ? 

« J'ai été très étonnée de voir que quelqu'un pouvait mourir après avoir mangé chez Quick. Je pense qu'il faut regarder aussi les antécédents de la personne. » ; « L’enfant devait être faible. »  Propos qui m’énervent pas mal, car même s’il est vrai que les staphylocoques tuent quand la personne est immunodépressive, c’est presque rejeter la faute sur la santé du gamin et le fait qu’il ne soit pas « fort ». En gros on pourrait imaginer des propos sous-jacents tel que « moi je suis fort, pas peur des staphylocoques, donc je continue de bouffer chez quickos, la prudence c’est pour les faibles ». Bref, une catégorisation des gens en fort et faible très primitive, c’est pourquoi je trouve extrêmement limite ces propos…. Je rappelle que le staphylocoque, c’est pas un sain même quand on est « fort »: le père a lui-même été malade.

« J'aurai préféré aller manger chez Mc Donald's où je pense que les contrôles sont plus rigoureux, mais ma fille tenait à venir ici. » Je pense pas que McDo soit plus rigoureux là-dessus, je pense que les deux enseignes sont équivalentes : j’en entendu à leur propos tout autant de points négatifs concernant l’hygiène, que de points positifs. On peut pas généraliser une enseigne sur un point, on peut par contre faire des constats locaux. Je pense qu’un bon indicateur pour les clients, est d’observer le comptoir : voir le stress des employés, le taux d’énervement des chefs ( agressivité dans la voix, regard, …) et aussi la propreté : même si on voit pas tout, on peut remarquer un peu l’état du sol, des inox etc… Parfois, c’est un état de chaos passager ou du à des horaires de rush très intenses. Mais si c’est comme ça n’importe quand, y a de quoi faire demi-tour, c’est sans doute que le resto est mal géré ( et ne vous en prenez pas aux équipiers SVP, ils sont les ordres des chefs, parfois contraints à faire ce que leur morale ne veut sans doute pas ) .



Lisons un peu l’avenir : Le manager masqué et moi nous vous prédisons ( et ça gratos !) que dans les mois qui vont suivre, ce sera silence chez Quick, mais qu’une fois l’affaire un peu loin, vous verrez des pubs toutes nouvelles, toutes « pures », sous fond blanc, dans la neutralité et le « sain ». Je pense que s’en ai fini de la promotion avec des flammes et des trucs du genre, ils vont la faire à la McDo : tout dans le sain, le bio, le vert, le naturel…. Ne vous méprenez pas, ce n’est pas en posant le grand M jaune sur un fond vert foncé plutôt que rouge qui a fait changé la nature et la politique McDo, donc pour Quick, ce sera la même : Au fond, ça restera encore et toujours de la malbouffe pas écolo, staphylocoques en bonus ou pas.

Plus d'infos, notamment sur les méchants staphylocoques :  l’histoire du Quick-tueur

5 commentaires:

STTZ a dit…

J'aime beaucoup votre point de vue ainsi que le création avec le détournement du logo Quick en Couic !
Je vous invite à aller sur mon blog voir mon détournement !

Cordialement
http://santtchez.blogspot.com/2011/04/nouvelle-campagne-de-pub-quick-bysttz.html

Anonyme a dit…

Cher monsieur,
Je pense que vos affirmations sont parfois confuses puisque Benjamin n'a jamais été faible.
Je pense aussi que vos logos sont discriminatoires surtout celui avec la guillotine.
En attendant de me répondre de ce commentaire juste et simple ( vous pouvez me joindre sur chevalentin1997@yahoo.fr)je vous remercie de votre honorable compréhension.

Anta a dit…

(copié-collé de l'email envoyé à monsieur chevalentin )
Bonsoir,
comme vous me l'avez proposé sur le blog l'équipier polyvalent je réponds à votre commentaire :
je n'ai jamais dit que benjamin était faible, bien au contraire j'ai défendu sa cause face aux propos de clients le disant faible. Le logo avec la guillotine n'est pas de mon fait, veuillez voir l'adresse/signature qui y est présente. Je ne suis pas un monsieur mais une dame. Je pense que vous n'avez pas lu l'article, si vous avez d'autres critiques veuillez lire en entier l'article afin
que notre conversation soit plus sensée. Merci.
Cordialement, Anta.

Le Nouvel Equipier a dit…

Bonjour,

ou en sommes-nous dans cette affaire du QUICK d'Avignon un an après? en savons-nous dvtg, les responsabilités ont-elles étés clairement établies?
ANTA ta prédiction s'est pas tout à fait réalisée puisqu'il me semble que l'enseigne mise en cause s'est fendu d'une campagne STARS WARS des plus enflammées récemment...;)...
Bien cordialement dans l'attente de te lire.

Anta a dit…

En fait la "prédiction" s'est realisée, mais sur une courte durée. Suite à l'affaire, il y a eu une vague de pub blanche dont le message était approximativement centré sur la qualité et la propreté. mais en effet, ils ont vite repris le dessus avec leurs trucs plein de flammes habituels !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...