*

dimanche 31 août 2008

être hôtesse

Recruté à l’extérieur, il est rare qu’on soit « promue » hôtesse, ( malgré des volontés internes parfois, le problème étant le trop - formatage aux postes d’équipiers, poussant le manager à empêcher l’hôtesse promue de réaliser ses tâches, pour retourner au charbon), cela dit, il fortement probable que cela se passe différemment dans d’autres restaurants.



Ce qu’il vous faut pour ce poste :

- Un sexe féminin (pour l'instant, je n’ai encore vu aucun mâle-hôte dans aucun restaurant, excepté mon hôte principal ; mais ça existe).

- Un physique acceptable aux yeux du citoyen moyen. Tout ce qui pourrait tenir éloigner le client, le repousser est écarté de ce poste. Acnéique, obèse, roi de la flatulence, ni comptez même pas. Note : le racisme de la clientèle n’est pas pris en compte, donc les peaux mates, les yeux bridés peuvent exercer au Mc-Q sans problème ( melting-pot à tous les postes ; et j'espère fortement que cela se passe ainsi dans d'autres restau')

- Un goût pour le contact, de la diplomatie, une résistance du sourire à toute épreuve. Face à la menace d’être tué, l’hôte doit continuer à être aimable, conciliant, gentil. Même si son collègue se fait incendier, l’hôtesse doit se placer du côté du client, et lui offrir des trucs pour faire taire les scandales même les plus injustifiés.

- Accessoirement, mais très utile : avoir un humour universel, arriver a faire rire les mémés comme les nouveau-nés, mais pas trop, faudrait tout de même pas détrôner le clown ( si vous avez aussi un clown bizarre dans votre resto).


Vos tâches, si vous l’acceptez :

- L’accueil, le placement dans les files :
Oui, car le client aime la première caisse et y reste même si 3 autres caisses sont disponibles, il aime se mettre derrière la plus grande colonne humaine. Donc ,vous l’aiderez gentiment à opter pour une meilleure stratégie.

- Les interviews :

Armé d’un questionnaire, vous interrogerez les mangeurs. Ainsi, ils pourront dénoncer vos collègues en toute quiétude. Là, votre objectivité peut faire la différence sur le bureau du manager, vous pourrez appuyer ou non les dires de vos sujets.

- Les anniversaires :
Personnellement, ce sont les meilleurs moments que j’ai passés au cours de ma carrière Mc-Q. Avec une petite dizaine d’enfants, vous jouez, vous vous amusez, vous les maquillez. Les enfants si vous savez les gérer, vous en seront plus que reconnaissant. Seul hic, ça ne dure qu’une heure et demie…

- Les shows du clown-super-connu

En premier lieu, la gestion de la promotion, avec flyers, affichage à l’appui. Puis le cirage de pompe de l’acteur. Préparation de la loge, servage de café, complimentations ( Oui j’invente des mots depuis quelque temps…), et suivation de l’homme en acting dans tout le resto. Là, le moment dépend fortement du contexte (monde ou pas ; client kiffant ou pas le clown) et de l’acteur ( se la pète/s’en fout/ou aime-tout-le-monde).

- La technologie : PDA ; Borne de commande

Un brin de technique vous amènera à instruire la clientèle du fonctionnement de cette machine-équipière. Récemment, une hôtesse m’a dit qu’elle devait elle aussi « faire son chiffre », ce qui va de plus l’amener à piquer les clients des caisses pour les ramener à la machine.
Le PDA, c’est une mini caisse volante enregistrant les commandes, le caissier n’a plus qu’a assembler puis encaisser. C’est donc très semblable au travail effectué en caisse.

- Et le lobby…

Vous en êtes le chef. Donc vous pouvez forcer un équipier à récurer les chewing-gum collés sous les tables, déboucher les toilettes… Plus traditionnellement, vous veillez a ce que tout reste propre.
Mais parfois, point d’équipier ! donc, à vous les sales tâches, vidage de poubelles, ramassages des multiples pailles lancées en tout coin, lavage de coca par terre… Et dans mon resto, c’est excessivement courant…

Les points positifs non abordés :

- Votre tenue. Vous avez le suprême droit aux bijoux, aux talons et jupette. A côté de vous, les équipières ont l’air de… pas grand-chose, en fait, même si elle sont physiquement plus belles que vous, ce sera vous la plus zolie.
- La drague. Si vous êtes une célibataire en folie, vous avez le droit de papoter avec les beaux gosses et prétexter votre rôle d’accueil du client.
- Personne sur le dos ! ou presque...

Les points négatifs non abordés :

- Devoir mentir. « Nous allons réparer, notre erreur, toutes nos excuses » alors que le client en question a été absolument infect et qu’il ment sur la prétendue non-compétence de l’équipier.
- Supporter les attitudes condescendantes des clients sans broncher. Ainsi que répondre aux exigences mondaines, bref, faire la servante souriante dans toutes les situations.

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...