*

mardi 26 août 2008

Faire entrer les nouveaux dans un monde merveilleux …

La cuisine semble un lieu où le lien se construit d’une manière assez étrange, mais ne serait-ce pas dû à la présence d’ancien luttant avec acharnement contre l’ennui, luttant contre la mauvaise humeur de rigueur aux vues des conditions de travail ? 

Donc, nouveaux, ne faites pas les étonnés si on vous demande d’aller chercher de la salade dans le potager du stock, qu’on vous demande d’aller tuer une poule pour faire des nuggets, voir qu’on vous envoie partir pêcher le fish dans les bassins du sous-sol.
Ce n’est que le début d’un long chemin initiatique ou croyances magiques règnent en force.
Anciens, vous avez le devoir de faire perdurer ces traditions, auparavant, des dizaines d’entre vous ont déjà pris le relais pour faire vivre les légendes, et c’est un sport nettement plus attrayant qu’un dur labeur bien sage.
Fromage à la main, le nouveau, perdu demande d’un air hébété « que faire de ce dernier fromage ? » Le conformisme voudrait qu’on lui indique de poser la tranche là ou il l’a trouvée, mais tentez le « bah mange le, on ne fait pas de gaspillage ici ». Et il le mangera…
Abus de pouvoir ? Abus de la naïveté d’un pauvre jeune en quête d’argent pour rémunérer ces petites études ?
Non, c’est une étape initiatique qui le permettra de mûrir.
Ou d’être moins con, si on abuse d’un langage quelque peu cavalier.
En fermeture, innovez, voyez s’ils sont capables de ne pas cellophaner le grill si vous le demandez, qui sait vous arriverez peut-être a faire croire qu’il faut aller broyer la table à garniture
Il faudra aussi les initiés à la magie, ou comment transformer une petite frite en moyenne frite avec le même nombre de bâtons graisseux (hum… pas terrible la semi-métaphore, toutes mes plates excuses), comment faire maigrir la clientèle en imposant la quasi-absence de sel (sur les viandes comme les frites), ou la faire grossir par l’inversion du coca light par un coca normal. Eh oui, on a des super pouvoirs nous les équipiers.
Les formations alternatives sont indénombrables, seuls votre imagination et votre culot les limiteront…
Un grand merci au manager masqué pour ces idées !

4 commentaires:

fenixia a dit…

Lol ! Ca me rapelle "une manageuse" à qui j'avais demandé de boire un coup pendant un rush de 3h qui m'a dit : "Bah va te prendre un café et installe toi dans le lobby"

J'étais Oo et je lui ai dit "Non juste vite fait"
(Bon j'avais pas fini le mois d'essai dans ce restau ^^)

AntaLibelle a dit…

C'était de l'ironie ou vraie proposition ?
Bienvenue sur le blog fenixia !

Anonyme a dit…

En fermeture, il y a aussi faire compter un par un les glaçons restant au petit nouveau, pour soit disant les noter en perte. Et même si le manager est sympa, dire a la victime de transmettre le nombre au manager pour qu'il le note en perte, si le manager est pas au courant c'est plus drôle! Il y a aussi la version avec les frites de tout la journée en perte, mais c'est plus trash!

Anta a dit…

Excellent ! Certains de mon restau avait fait le coup des glaçons aussi il me semble.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...